Cordâme – Da Vinci inventions

 

Coral Egan – voix
Marie Neige Lavigne – violon
Sheila Hannigan – violoncelle
Jean Félix Mailloux – contrebasse et voix
Éveline Grégoire-Rousseau – harpe
Isaiah Ceccarelli – batterie et voix

Compositions, arrangements et direction musicale : Jean Félix Mailloux

CORDÂME est finaliste du prix tournée RIDEAU 2018

CORDÂME est finaliste OPUS 2018 : Concert jazz de l’année

Jean Félix Mailloux a reçu le soutien du Conseil des arts du Canada pour l’écriture de la musique de ce spectacle.

Da Vinci inventions :

Toujours en train de réinventer son langage musical, le compositeur Jean Félix Mailloux nous transporte cette fois dans l’univers foisonnant de l’homme de la renaissance Leonardo da Vinci. Ce grand inventeur est reconnu pour ses qualités de peintre, musicien ainsi que l’organisation de grandes fêtes. Nous en savons très peu sur les musiques que Da Vinci interprétait sur les différents instruments qu’il, semble t’il, jouait divinement. Mailloux signe donc plusieurs fresques musicales relatant les différentes périodes de la vie du grand homme. Les musiciens de Cordâme interprètent avec beaucoup de sensibilité ces musiques instrumentales, improvisations et chansons inspirées des musiques de la renaissance italienne. Ce spectacle aux frontières de la musique de chambre et du jazz vous fera vivre toute une gamme d’émotions avec des musiques surprenantes, transcendant la beauté et l’émerveillement.

DaVinci bandeau_couelur.jpg

Contact / Booking: Jean Félix Mailloux 514-209-1476 mayoux@gmail.com

Cordâme :

Cordâme est un ensemble très dynamique qui se consacre à l’interprétation des compositions de Jean Félix Mailloux. Formé à Montréal en 2004, Cordâme est finaliste du Prix tournée RIDEAU 2018, ce prix honore une compagnie artistique, un groupe, un artiste ou un représentant d’artiste pour ses efforts fructueux de promotion et de sensibilisation des publics lors de la réalisation d’une tournée. Cordâme est finaliste du prix OPUS, Concert jazz de l’Année 2018.
Ayant fait paraître 6 albums en 15 ans, le groupe est certainement un des plus actifs sur la scène québécoise. La discographie presqu’entièrement consacrée aux compositions de Jean Félix Mailloux met en relief une instrumentation qui change d’un disque à l’autre et qui s’est stabilisé autour d’un groupe de six musiciens. La saison 2018-2019 a été bien chargée. Avec ce groupe de six musiciens, Cordâme présente le concert Debussy impressions un peu partout au Québec en ce moment. L’album, soutenu par le Conseil des arts du Canada, est paru en décembre 2018 et a eu plusieurs belles critiques depuis. La récente tournée Satie variations a remporté un franc succès avec un grand total de 60 représentations sur 2 saisons au Québec uniquement. Ce concert comprend des créations inspirées par Satie ainsi que des pièces de Satie re-composées par Jean Félix Mailloux. Le groupe a également collaboré avec le pianiste François Bourassa avec lequel l’ensemble a fait paraître l’album Rêve éveillé.

Note sur la composition du projet Da Vinci inventions:

J’ai abordé ce projet de création d’un spectacle autour du génie de la renaissance italienne avec beaucoup d’enthousiasme et de curiosité. Pendant plus d’un an, je me suis plongé dans l’univers de De Vinci en écoutant beaucoup de musiques de la renaissance italienne ainsi qu’en lisant sur l’homme et l’histoire de son époque. J’ai voulu créer un spectacle original qui soit à la fois un hommage à l’imagination foisonnante du personnage et une occasion pour moi de créer des musiques sur la riche poésie italienne. J’ai choisi des poèmes, des musiques que j’ai approfondis puis, j’ai créé de nouvelles œuvres en m’inspirant non seulement de la musique de la renaissance mais j’ai aussi voulu me rapprocher des compositeurs qui puisent leurs inspirations dans les musiques anciennes tel Arvo Pärt et John Tavener. J’ai souvent pensé au parcours du génial compositeur Igor Stravinsky, qui a retravaillé des musiques de Pergolesi et Gesualdo, en plus de renouveler son esthétique musicale en abordant des thèmes sur des modes anciens et en les transposant dans son univers personnel si singulier. J’ai voulu donner une approche personnelle à ce projet en composant des musiques, qui demeurent dans mon univers, mais qui m’ont également poussé à me dépasser et sortir de ma zone de confort. J’en ressors grandi et fier du travail accompli. Ces musiques sont pour moi toutes spéciales car c’est la première fois que je compose des musiques avec des paroles. La découverte de la poésie de Gaspara Stampa a été un élément déclencheur pour créer ces pièces, j’y ai découvert plusieurs affinités avec l’univers de De Vinci. De plus, j’ai également travaillé sur la poésie de Pétrarque qui, j’ai appris au fil de mes lectures sur De Vinci, était un des poètes que De Vinci aimait chanter. Leonardo était semble t’il un excellent improvisateur, il semble tout désigné de lui rendre hommage avec notre ensemble aux frontières du jazz et de la musique de chambre.